Si cet email ne s'affiche pas correctement cliquez ici

Nouveau scandale dans l'élevage de "L'Œuf Nos Villages"

L'association Vegan Impact demande sa fermeture immédiate !


Ce jeudi 27 mai 2021,  l'association Vegan Impact rend publique une seconde enquête tournée au sein du Poulailler d'Havelu, un élevage plein air de 20 000 poules pondeuses déjà pointé du doigt en avril pour son insalubrité et son manque de soins envers les poules qu'il exploite.

Cet élevage vend des œufs notamment au-travers des marques «  L'Œuf de nos Villages » et « Pays d'Yveline ».


Contactée lors de la sortie de la première enquête, la marque « L'Œuf de nos Villages » avait déclaré que les situations choquantes filmées dans le Poulailler d'Havelu étaient uniquement dûes au confinement exceptionnel des élevages plein air, à cause du risque élevé de propagation de la grippe aviaire.

Cette même excuse avait été reprise dans  un tweet de l'enseigne « Franprix » (groupe Casino) qui vend les œufs de cette marque.


Cette situation “exceptionnelle” décrite dans la première enquête était donc jugée justifiable par les déclarants.

Le 24 avril 2021, le Gouvernement français déclarait la levée des restrictions sanitaires dans les élevages, incluant la claustration.

La nouvelle enquête dévoilée aujourd’hui est basée sur des images prises plus de 20 jours après le déconfinement des élevages plein air, et au retour à leur fonctionnement habituel.


Plus de 47 jours après que les premières images aient été tournées, elles montrent que malgré l’accès à l’extérieur en journée, les poules vivent encore et toujours un enfer(1)


 La vidéo d'enquête sur youtube

→  Voir et télécharger des images brutes

→  Voir et télécharger des photos

→  La page dédiée à l'enquête

→  Lire notre pétition demandant la fermeture de l'élevage

 

Dans ces nouvelles images, les poules sont encore plus déplumées qu'avant et la plupart montre des signes d’anémie (crête pâle).

On y voit deux poules ayant des zones de chair à vif et noircie, toutes deux à côté d'une poule déjà morte et d'une bassine d'eau sale, dans l'infirmerie (zone de quarantaine). Une autre poule présente une blessure grave à la patte qui l'empêche de la poser, probablement dûe à une chute d'une des installations à plus de 2m50.

D'autres individus sont manifestement très mal en point ou mourants : l'une des poules sera même retrouvée morte quelques minutes après avoir été filmée une première fois.


Lors de la sortie de notre première enquête, nous avions déjà alerté la marque « L'Œuf de nos Villages », mais également les enseignes vendant leurs œufs (Monoprix, Franprix, Super U, Intermarché).

Le Ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, ainsi que les services vétérinaires de la DDPP ont également été interpellés.

Aucune mesure n'a pourtant été prise pour mettre fin au calvaire que subissent ces poules. Les œufs n'ont pas été interdits à la vente. L'élevage n'a jamais fermé.  À notre connaissance, rien n'indique non plus que les services vétérinaires aient été envoyés sur place. Ou pire, n'auraient-ils rien trouvé de problématique à leurs yeux ?



Nous réitérons donc aujourd'hui, de nouvelles images à l'appui, notre demande d'intervention au plus vite des services vétérinaires et la fermeture immédiate et définitive du poulailler d’Havelu, ainsi que la mise en sécurité des poules de cet élevage.



Pour Alexandra Blanc, porte-parole de l’association Vegan Impact : « Une nouvelle enquête, un nouveau scandale. La responsabilité des services vétérinaires et de la marque “L'Œuf de nos Villages” à qui appartient cet élevage est totale. Une fois de plus, on constate l’extrême souffrance des animaux pour produire des œufs. “L’enfer n'existe pas pour les animaux, ils y sont déjà...” disait Victor Hugo. Avec cet élevage situé à Havelu en Eure-et-Loir, nous y sommes totalement. »

 

Contact presse  :

Alexandra Blanc, porte-parole : 06 85 88 34 32

Charlotte Chavarin : 07 51 91 94 37


  contact@veganimpact.com

  https://www.veganimpact.com



(1) Enquête filmée en une seule prise ( images brutes disponibles ici ), avec une preuve de date (journal daté du 12 mai 2021) et une preuve de lieu (GPS indiquant la ville et les coordonnées GPS).

L’association Vegan Impact lutte au quotidien contre toute pratique d’exploitation animale. Quand bien même nous essayons de faire bouger les lignes en faisant dans un premier temps interdire les pires pratiques de l’industrie, notre seule réelle recommandation est l’adoption d’un mode de vie vegan.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous ne souhaitez pas recevoir ces emails ? Se désabonner